© Tour Cp Padutheil | Pierre-Alain Dutheil
#actuUne histoire étonnante

A l’approche des vacances de Printemps, de nombreux sites ouvrent leurs portes pour la saison. Cette offre s’ajoute à notre si belle campagne, accessible sans aucune limitation, 7 jours sur 7 et toute l’année.  Nous vous présentons un site patrimonial étonnant et emblématique, qui offre un voyage exotique et historique à la fois. C’est à deux pas d’ici, suivez-nous !

La Tour Zizim, un peu d’exotisme en terres creusoises

La Tour Zizim est à Bourganeuf ce que la Tour Eiffel est à Paris ! Non, la comparaison n’est pas excessive. Elle est un signal pour celui qui arrive. Le monument est imposant et délicat à la fois, il est fier mais s’accorde à son environnement. Il domine la ville et la cité médiévale, pour l’embellir tout en la protégeant.

Publié le 28 mars 2022

Son histoire commence bien loin de la Creuse, à Andrinople (Turquie) en 1459. Mehmet II vient d’avoir son troisième fils, Djem. Il a déjà pris Constantinople, sonnant ainsi la fin de cette longue et mouvementée période connue sous le nom de moyen-âge. En 1481, la mort du sultan impose à ses fils un affrontement de succession. Par deux fois Djem s’incline face à son frère Bajazet et cherche finalement de l’aide chez les Hospitaliers, sur l’île de Rhodes. C’est Pierre d’Aubusson, le Grand Maître de l’Ordre qui le reçoit.

C’est le local de l’étape. Né au château du Monteil au Vicomte, devenu prieur de la commanderie de Bourganeuf et de la langue Auvergne, il est nommé Grand Maître et dirige l’Ordre depuis Rhodes. Pierre d’Aubusson ne répond pas aux attentes de Djem qui cherche des soutiens. Il fait de lui un prisonnier politique et surtout une monnaie d’échange non négligeable pour le maintien de la paix à Rhodes et l’essor des finances de l’Ordre.

C’est chez lui, dans la Marche, que son prisonnier de prestige sera en sécurité. Après un long périple et deux années à parcourir les chemins d’un château ou d’une commanderie à l’autre, Djem et sa suite d’une trentaine de personnes trouvent un peu de stabilité. Celle-ci prend l’allure d’une grosse tour bâtie expressément pour lui en deux années, entre 1484 et 1486. Cette impressionnante tour prison offre des signes ostentatoires dignes de l’accueil d’un prestigieux prisonnier comme les latrines ou les mâchicoulis ornés d’accolades.

Après plus de 500 ans, la tour est toujours là, à la fois proche et indépendante de la commanderie. L’accès est simple (plus de douves) mais l’escalier à vis de 100 marches dessert toujours les différents niveaux jusqu’à la magnifique charpente. Du puits profond, aux cheminées ornées d’écus en passant par la cuisine bien équipée, vous imaginerez les deux années que Djem (surnommé Zizim) a passées ici. Prison pour sultan, prison pour révolutionnaires, prison pour résistants, au fil du temps, la tour a retenu beaucoup d’hommes de tous genres. Elle a également servi de tribunal, de musée, de grenier…

Ouvrez l’œil pour découvrir ses histoires successives et surtout, la plus célèbre et passionnante, celle de Zizim !

Ouverture de la Tour Zizim :   

Vacances de printemps du 16 avril au 8 mai, les mercredis de 10h à 12h et les samedis de 14h30 à 18h.

Jours fériés de 14h30 à 18h00

o   Pâques les 17 et 18 avril 2022

o   1er et 8 mai 2022

o   Week-end de l’ascension du 26 au 29 mai 2022

o   Pentecôte du 4 au 6 juin 2022

o   14 juillet 2022 (sous réserve de compatibilité technique avec l’organisation du feu d’artifice par la mairie)

o   15 août 2022

–  Période estivale du 1er juin au 18 septembre 2022

o   Fermé le lundi

o   Mardi, jeudi et vendredi de 14h30 à 18h30

o   Mercredi de 10h à 12h et de 14h30 à 18h30

o   Samedi et dimanche de 14h30 à 18h30

–  Journées du Patrimoine les 17 et 18 septembre 2022 de 10h à 12h et de 14h30 à 18h.

Tour Zizim

Place du Mail

23400 BOURGANEUF