img-name-mising

Danse : Le corps dans tous ses états

Spectacle, Danse à Aubusson

  • Jeanne Azoulay et Amine Boussa – Cie Chriki’Z, reviennent à Aubusson pour présenter "L'alpha et l'Omega" et "Memento".

    L’ALPHA ET L’OMEGA
    Appréhender le rapport qui se crée entre deux corps. Les mettre à nu, aller puiser au fond d’une connexion qui finalement se révèle être plus complexe que la relation d’une personne face aux autres. Tenter de comprendre en quoi les éléments étrangers nous influencent, nous troublent voire même nous assujettissent. Que reste- t-il du libre...
    Jeanne Azoulay et Amine Boussa – Cie Chriki’Z, reviennent à Aubusson pour présenter "L'alpha et l'Omega" et "Memento".

    L’ALPHA ET L’OMEGA
    Appréhender le rapport qui se crée entre deux corps. Les mettre à nu, aller puiser au fond d’une connexion qui finalement se révèle être plus complexe que la relation d’une personne face aux autres. Tenter de comprendre en quoi les éléments étrangers nous influencent, nous troublent voire même nous assujettissent. Que reste- t-il du libre arbitre ? J’ai pensé chaque personne comme étant le miroir de l’autre pour montrer que les situations peuvent être vécues différemment selon le contexte ou les corps concernés.

    Gravitant dans une arène de lumière, à tour de rôle, deux femmes se font guider par un chemin tracé au sol. Une voix les dirige, les influence, les perturbe. Dans cet espace aux multiples images subliminales les corps apparaissent en fusion, apaisés, seuls, bustes et regards vers le ciel, comme s’ils cherchaient à s’élever.
    Sur scène deux silhouettes, aux frontières de la danse contemporaine et du hip hop revisité, esquissent des mouvements tout en rondeur et fluidité, deux corps qui jouent avec le rapport de confiance permettant ainsi de pousser ses propres limites.

    MEMENTO
    Le corps qui vieillit, c’est l’éternelle angoisse du danseur. L’épreuve du temps, de par son irréversibilité nous impose cette question incessante : comment vais-je l’affronter ? Comment faire face à cette bataille déjà perdue d’avance ? Sur un plateau nu, intimiste, sans artifice, le corps apparaît seul pour entamer une introspection, explorer des états de corps qui décrivent le passage du temps… Un corps en tension, en recherche d’équilibre.

    « Ton corps, jeune, dissimulé, est à ton image. Il se plante, s’élance, se creuse. Ton corps mature, se dévoile. Il s’assume, se remplit et s’oublie. Tu l’affrontes, tu t’affrontes, ou tu t’abandonnes, laissant place à un autre toi, tu te dépasses. Ton corps s’arrondit, il change à vue d’œil, laissant apparaître de nouvelles courbes. Ton équilibre change, accepte de flancher. En toute circonstance, ce qui te tient c’est ta justesse. Le temps pourtant défile. Toi mon corps dansant qui vieillit, garde l’empreinte de ces étapes, de ces épreuves, laisse-moi encore me transcender. La puissance peut-elle encore être maître quand ton corps se joue de toi. » Jeanne Azoulay


    Scène Nationale Aubusson - théâtre Jean Lurçat à 20h30.
Prestations
  • Equipements

    • Accès handicapés
    • Parking
    • Parking autocar
    • Parking à proximité
Tarifs

Moyens de paiement

  • Visa
  • Eurocard - Mastercard
  • Chèque
  • Espèces
Horaires

Horaires

  • Le 23 février 2021 à 20:30