© Dan Brown
Exposition Wynford DEWHURST,un anglais à Crozant / 3 avril - 29 novembre 2021
Hôtel Lépinat

Exposition Wynford DEWHURST

3 avril - 29 novembre 2021

Toute l’histoire de l’impressionnisme, ses origines et péripéties, son identité creusoise, vu par le peintre et écrivain Wynford Dewhurst !

Les Ruines De Crozant Wynford Dewhurst, Pastel, Non DateLes Ruines De Crozant Wynford Dewhurst, Pastel, Non DateLes Ruines De Crozant Wynford Dewhurst, Pastel, Non Date© Dan Brown

Qui est Wynford Dewhurst ?

«Wynford Dewhurst fut un personnage haut en couleur et controversé de la scène artistique anglo-française au tournant du XXe siècle. Né à Manchester, sous le nom de Thomas William Smith, c’est à Paris qu’il étudie l’art et découvre l’impressionnisme. Son livre, Impressionist Painting, paru en 1904 et dédié à Claude Monet, est la première étude anglaise majeure consacrée à l’impressionnisme. Dewhurst y développe sa thèse selon laquelle la tradition du paysage anglais fut à l’origine de la peinture française moderne.» Roger BROWN-Biographe de l’artiste

Etudiant de 1891 à 1895

En tant que fils d’un riche entrepreneur, Thomas Smith a d’abord été éduqué à la maison avec des précepteurs, puis envoyé en internat. Son père le destine à des fonctions juridiques, mais c’est au dessin et à l’aquarelle qu’il réserve son temps libre. En 1890, il découvre les toiles du peintre luministe Émile Claus. C’est le choc esthétique et la remise en question professionnelle. Thomas Smith devait devenir avocat ? Qu’à cela ne tienne ! Désormais il se fera appeler Wynford Dewhurst et il sera peintre. Lorsqu’il arrive à Paris pour suivre les cours des Beaux-arts, Dewhurst a déjà 27 ans. La vie de Bohême ? Très peu pour lui. Il va diriger ses études comme un plan de carrière, avec l’ambition et la rigueur de celui qui sait exactement ce qu’il veut. Et que veut Dewhurst ? Le meilleur, bien sûr ! Ainsi rejoint-il l’atelier du peintre Léon Gérôme. Maintes fois médaillé au Salon, le maître dispense un enseignement classique afin de former les élèves aux standards académistes.
Mais en parallèle, Dewhurst fréquente aussi l’Académie Julian et l’Académie Colarossi, des établissements indépendants qui font davantage preuve de libéralisme. Enfin, chaque fois qu’il en a l’occasion, Dewhurst s’échappe en banlieue parisienne pour travailler ses couleurs en pleine air et avec la lumière naturelle.

La découverte de Monet

D’après un journal anglais, c’est par l’intermédiaire d’Henri Saintin, peintre de Fontainebleau et du Cap Ferret, que Dewhurst découvre le travail de Claude Monet. Dès lors, il va vouer au maître impressionniste une admiration sans borne.

Pourquoi Crozant ?

En grand admirateur de Claude Monet, Dewhurst prends l’habitude, dès 1895, de se rendre sur les lieux que fréquente le maître. Ainsi le trouve t-on en Normandie, puis dans le Sud de la France. Sans oublier Giverny, bien sûr. Or, voici qu’au cours de ses pérégrinations, Dewhurst arrive en Creuse. Pourquoi ? Etant arrivé en France en 1891, Dewhurst n’a probablement pas eu l’occasion de voir les toiles creusoises que Monet avait présenté deux ans plus tôt à l’Exposition universelle de Paris. D’autant que ces toiles avaient été acquises par des collectionneurs américains. En revanche, Dewhurst collectionne tout ce qu’il trouve sur l’impressionnisme, à commencer par des livres et des articles, dont la revue La Vie Artistique. Il est donc permis d’imaginer que c’est à la lecture du premier numéro, dans lequel Gustave Geffroy mentionne à deux re-prises le séjour qu’il fit dans la Creuse avec Claude Monet, que Dewhurst eu l’idée de s’y rendre à son tour.
De fait, il est probable que Dewhurst soit d’abord arrivé à Fresselines pour rencontrer le poète Rollinat qui avait hébergé Monet, et dont il fit d’ailleurs un portrait de sa maison, avant de poursuivre sur Crozant pour compléter son voyage.

Exposition Wynford DEWHURST
Du 3 avril au 29 novembre 2021

Centre d’Interprétation du Patrimoine, Hôtel Lépinat
5, rue Armand Guillaumin
23160 CROZANT

 

Encore plus

d'événements