Portrait de Creuse
Portrait de Creuse

Cindy Vareillaud

Danseuse, autrice et conteuse d'histoires

Cindy Vareillaud, psychopédagogue, professeur de danse diplômée d’État, a quitté la région parisienne durant l’été 2019 pour s’installer en Creuse et opérer une évolution professionnelle. « L’art thérapie est une méthode visant à utiliser le potentiel d’expression artistique et la créativité d’une personne à des fins de développement personnel ». Souvent appliquée en institutions médicalisées, Cindy sort cette méthodologie du milieu médical et l’offre au grand public en l’associant à une pédagogie de la danse contemporaine innovante accessible à tous tout au long de la vie.

Cindy Vareillaud Crozant2Cindy Vareillaud Crozant2
Cindy

« j'aime raconter des histoires. - j'aime l'émerveillement. - j'aime mon pays berry-marchois. »

Elle aime
  • Histoires
  • Émerveillement
  • Son "pays"

Pouvez vous nous dire ce qui définit votre philosophie de vie ?

« Je fais de chaque minute de vie un trésor et j’accueille simplement, à bras ouvert et le sourire aux lèvres, tout ce qui rend vivant. »

Comment êtes vous arrivée en Creuse ?

« Je suis berry-marchoise de naissance, de racine et de cœur. J’en suis arrivée à écrire des contes de mon « pays » dans l’idée de les raconter parce que j’ai envie de donner à voir toute la beauté de ce pays, parce que j’aime sa tradition orale et parce que je crois qu’il se trouve dans les légendes et le folklore, quelque chose qui ancre l’humanité dans ce monde, et que cela me fascine. J’en suis arrivée là, « destinataire de ce message », par la magie des rencontres que la vie pose sur notre chemin et grâce à la confiance de Pierre Veysseix, Directeur des sites . »

Pouvez vous nous donner quelques détails sur votre approche de votre métier, de votre contact avec le public ?

Être conteuse consiste pour moi à mettre en lumière la vie qui anime un lieu. C’est donner l’occasion de cultiver notre âme d’enfant, d’illuminer un visage d’un sourire, de faire pétiller des regards. Être autrice de contes et légendes, c’est pour moi cultiver l’art de savoir raconter notre histoire sous un jour différent, c’est trouver la liberté de faire partie de cette Histoire.

Ce que j’aime par dessus tout dans le fait de raconter des histoires, c’est de voir se prendre au jeu ceux qui se pensent indifférents, ceux qui pensent que leur désillusion l’emportera sur la magie d’un récit. C’est de voir les yeux de tous, petits et grands, s’illuminer au contact des mots et entrevoir le doute s’insinuer, comme une pépite ouvrant l’esprit à une tout autre interprétation de l’histoire ; lire sur les visages l’instant où tout devient possible. »