Escapade à la Maison Courbarien

SAINT GEORGES LA POUGE

Je pense que vous êtes comme moi en ce moment : j’ai envie de partir, changer de quotidien, me dépayser… Mais j’ai aussi tellement envie qu’on s’occupe de moi… de me sentir en sécurité, de retrouver de vraies valeurs saines et bien ancrées. Quelquefois, enfoncée dans mon fauteuil, je rêve à ce premier voyage que je ferai, après tout ça…

Ce ne sera peut-être pas vraiment un « voyage », mais plutôt un week-end ou un court séjour.

Je partirai avec mon chéri. J’ai vraiment envie qu’on se retrouve tous les deux dans un environnement différent de notre appartement dans lequel on est enfermés depuis si longtemps…

Quand j’y songe, je vois la Creuse. Je repense à une étape que nous avions faite sur la route des vacances, il y a deux ou trois ans. Je me souviens même du nom de ce village au cœur du département : Saint-Georges-la-Pouge. C’est le hasard qui nous avait guidé chez Patricia et Marc qui venaient d’ouvrir une maison d’hôtes, la Maison Courbarien. Elle a conservé le nom et la mémoire de ceux qui l’ont construite. Ils voyaient les choses en grand les Courbarien, la bâtisse est haute, large et profonde et possède un grand jardin à l’arrière !

Que dire de la vue ?

Qu’elle est imprenable ! Qu’elle est ouverte sur la campagne ! Que je pourrais l’admirer durant des heures sans me lasser.

La maison étant la dernière du village, les prés et bois s’étendent à perte de vue, une campagne préservée et jardinée par des générations d’hommes. C’est là, sur la terrasse devant la maison, que les propriétaires nous ont offert un rafraichissement. Un verre à la main, les yeux noyés dans la verdure, deux chevreuils ont alors traversé tranquillement ce décor digne d’un tableau impressionniste…

Chez eux, on s’est vite sentis un peu chez nous !

Le manque de restaurant à St Georges la Pouge nous a permis de profiter de la présence amicale et des talents culinaires de nos hôtes. Nous avions envie de discuter, ils nous ont offert leurs oreilles attentives. Sur la table, les produits locaux étaient à l’honneur pour le plus grand plaisir de nos papilles. Les fromages provenaient de deux fermes toutes proches, les légumes du marché, la viande était locale également !

Une jolie chambre confortable nous attendait

C’est exactement ce dont nous avions besoin ! Un grand lit douillet, une décoration simple et belle, facile à adopter et…. nous l’avons adoptée !

Cela fait si longtemps que je n’ai pas fait de véritables grasses matinées que je rêve de poser les pieds sous la table et de profiter d’un petit-déjeuner gourmand ! Je salive encore en pensant à ces délicieuses confitures de fruits rouges, aux clafoutis bien garnis et aux yaourts fermiers, miam !

Nous nous étions promis de revenir

C’est l’occasion. Même s’il est court, notre prochain séjour nous mènera en Creuse. Il nous permettra ce dépaysement qui procure le plein d’énergie ! Les yeux débordants d’une nature verdoyante préservée, le ventre repu de délicieux plats et produits, le repos, les balades, les plaisirs simples seront au rendez-vous.

Allez, je réserve chez Patricia et Marc !

Marc Laplanche
Maison Courbarien
22 rue du chateau
23250  SAINT-GEORGES-LA-POUGE