© OT Creuse Sud-Ouest
Portrait de Creuse
Portrait de Creuse

Le chemin de croix de Claude Royère

Passionné de petit patrimoine

Claude Royère est un passionné qui ne fait jamais les choses à moitié ! Sa passion première est la randonnée. Il est d’ailleurs à l’origine de l’association bourganiaude « Lou Chami ». Pendant des années, en qualité de guide, il a accompagné des groupes sur les chemins. Faire découvrir les paysages, la flore, le patrimoine vernaculaire a toujours fait partie de sa vie.

Si la randonnée est assez naturellement associée à la nature, elle l’est aussi à ce patrimoine appelé à tort « petit ». Claude a rencontré nombre de ces éléments pendant ses pérégrinations ! De là à s’y intéresser, l’inventorier, connaître son histoire, il n’y a qu’un pas (de marcheur) qu’il a franchi allégrement.

Voici donc LE guide idéal pour un périple en Creuse Sud-Ouest, à la découverte d’une sélection de croix à ne surtout pas manquer

 

Claude Royère 2Claude Royère 2
Claude

Les Croix ! C’est sur ce thème très précis qu’il occupe son temps libre. Il les cherche, les observe, les photographie et écrit même l’histoire de chacune d’entre elles. Il partage ses trouvailles sur son site Internet « Croix en Creuse ».

Il est passionné de
  • Randonnée
  • De petit patrimoine
  • De partage

Cette croix est située dans un endroit plein de charme. Un lieu qui semble figé depuis plusieurs siècles, un petit cimetière lové contre sa chapelle, en pleine campagne. Si l’association était usuelle jusqu’au 19ème siècle, ces “couples” se rencontrent de moins en moins souvent. C’est donc là, dans le silence du Petit Mazuras, contre le mur qui enserre l’espace des morts que s’élève une belle croix biface, visible aussi depuis le monde des vivants.

Elle est en granite, comme la grande majorité des croix de Creuse. D’un côté, une vierge à l’enfant regarde les tombes et le village plus bas. Sur l’autre face, un Christ en croix embrasse les champs alentours et invite à prendre le chemin qui mène vers le beau chaos des Roches de Mazuras.

 

Une autre croix biface, très travaillée trône sur la place de l’église de Soubrebost. Toujours en granite, elle n’a malheureusement pas été épargnée par le temps. Sa dernière restauration remonte à une cinquantaine d’année déjà. Sa présence est confortée par celle d’une magnifique Vierge à l’enfant en partie émaillée, précieusement conservée dans l’église.

Je vous en livre une dernière pour compléter la série. Elle se trouve au village de La Chapelle sur la commune de Saint-Michel-de-Veisse. L’endroit est magnifique et riche de légendes. C’est d’ailleurs l’une d’elles qui explique la construction de la chapelle gothique au remarquable vitrail. A l’autre extrémité du hameau se dresse très haut, l’une de ces croix. Extrêmement ouvragée, elle complète parfaitement l’ensemble chapelle – fontaine votive. On pourrait presque y voir un calvaire Breton !

 

 

 

 

 

Accéder au site Croix en Creuse https://www.croixencreuse.com/

Je vous invite vivement à découvrir ce beau patrimoine parfois oublié ou délaissé et aussi… à en prendre grand soin car, ancien et “mobile”, il est très fragile et mérite toute notre attention.