© Paysage au printemps | Nathalie Manaud OTCSO
Regard nature

 

 

  • 100% nature

Éloge des fossés

Que la Creuse est belle au printemps. La nature se réveille, se révèle et dévoile sa palette de couleurs. Les verts sont tendres et délicats, tendant parfois vers le jaune ou l’orangé. Les teintes pastels sont rehaussées par petites touches au pinceau, quelques pointes de rose, quelques traces de bleu.

On en tombe facilement amoureux ! Il n’y a qu’à s’assoir là, au bord de la route, les yeux plongés dans l’exubérance végétale. Un champ lumineux de pissenlits renvoi son reflet au soleil. De très légères bulles blanches y dansent au vent, envoyant avec parcimonie mille parachutes vaporeux dans les airs.

Mais le plus beau et coloré, le plus surprenant aussi par sa diversité reste le bas-côté de route. Oublions un instant le ruban noir monochrome pour s’intéresser à ses marges. C’est une petite jungle vive et habitée qui mérite largement notre attention. Un monde souvent ignoré y vit et semble même renaitre depuis que les tracteurs faucheuses lui permettent de se développer.

La palette s’enrichit ! Peindre les orchidées en violet, les boutons d’or en jaune doré, les véroniques en bleu profond. Quelques traits blancs tracent les stellaires. Il n’y a plus qu’à ajouter des abeilles, mouches, coléoptères, grenouilles, lézards et araignées, à regarder de très près mais surtout, sans les déranger.

Voilà le plaisir du jour. Un plaisir simple, gratuit et accessible, un beau spectacle coloré et mouvant offert par Dame Nature. A consommer sans modération et en toute saison.