Farniente et ressourcement
© Joël Damase

Farniente et ressourcement

Comme une envie de lézarder au soleil et de laisser la vie passer à une terrasse de café ? De ne rien faire d’autre que s’allonger sur l’herbe et de laisser ses doigts couler dans les ruisseaux ? Venez goûter aux joies de la déconnexion…Ici, point de stress, point d’agitations inutiles, vos 5 sens seront en éveil pour découvrir, à votre rythme, une nature authentique et profiter de notre air pur. Reconnectez-vous au grands espaces, propices à l’inaction et au repos réparateur.

Et si vous profitiez d’un jour ou de quelques jours pour faire le vide, vous ressourcer, vous retrouver… ou tout simplement ne rien faire !

Coupez le téléphone, oubliez les contraintes, ne pensez à rien, si… pensez à vous !

Asseyez-vous au pied de quelques pierres moussues déposées au sommet d’une colline, sur la digue d’un étang calme au petit matin, en bordure de rivière et écoutez… L’eau est calme ou tumultueuse, les oiseaux ne chantent que pour vous, les frondaisons frissonnent, votre cœur égraine le temps qui passe.

Allez-y, c’est cadeau !

On veut bien vous le dire mais alors, juste parce que c’est vous. C’est comme un secret, un petit trésor, quelque chose à transmettre uniquement à ceux qu’on aime. Les voilà ces endroits si spéciaux, ces lieux où on aime aller pour lire, écouter, faire la sieste… buller quoi !
Il y a bien-sûr l’eau : les bords des lacs de Lavaugelade ou Vassivière inspirent et apaisent… mais aussi les berges de rivières, comme la Creuse au Moutier d’Ahun ou le Thaurion à Thauron ou Pontarion. Il est facile d’y poser sa chaise longue pour profiter du soleil.
Pour communier et s’imprégner de la nature, rien de tel que la forêt d’Epagne, où les arbres centenaires diffusent largement leur énergie. La pierre également nous transmet sa puissance. Quoi de mieux que de s’installer au sommet de la Pierre aux 9 gradins ou des Pierres Boutelines pour méditer ou penser tout simplement.

Portrait de Guillaume, triathlète Portrait de Guillaume, triathlète Portrait de Guillaume, triathlète

«Dans la Creuse, je suis dans mon élément, je suis en pleine nature, dans mon environnement… je suis en tant qu’homme, un élément de ça ! »

Guillaume Clavé, triathlète