Culture, patrimoine et légendes
© Randonnée en Creuse - Forêt de Chabrières

Découvertes culturelles

Cultivez votre jardin dans Les Monts de Guéret ! Patrimoine rural, pierres à légendes, surprenants villages perchés et petite ville de caractère, musée incontournable, activités culturelles nombreuses et diverses…

Dans Les Monts de Guéret, les plaisirs sont multiples : les richesses sont variées, les curiosités sont nombreuses et l’insolite souvent là. Notre force, réside dans la complémentarité de nos sites dont l’originalité enchantera vos visites…

Le saviez-vous ?

Guéret dans son écrin mérite le détour… Ville préfecture, chef-lieu du département, lieu de pouvoirs, elle compte de beaux trésors architecturaux comme l’hôtel des Moneyroux (15e-16e siècle), le présidial (17e siècle) ou encore son hôtel de ville (1935) tout en granit bleu… Un granit exploité au cœur de la forêt de Chabrières, dès la fin du 19e siècle avec une activité intense durant les années 1930.

Ville d’artistes reconnus avec l’écrivain Marcel Jouhandeau qui lui donnera le nom de Chaminadour, titre également de l’un de ses livres, ou encore Fernand Maillaud, peintre, illustrateur et sculpteur qui installa son atelier à Guéret vers 1920. Une visite du musée de Guéret est incontournable tout comme une flânerie dans le jardin Ferdinand Villard aux essences remarquables.

Surplombant la cité guérétoise, coincé entre les vallées de la Creuse et de la Gartempe, le massif forestier de Chabrières est un lieu de détente très apprécié.  Cette barrière de collines aux allures de moyenne montagne, abrite des sites historiques comme l’oppidum du Puy de Gaudy (651 m) et ses alentours, Le Maupuy (686 m) marqué par l’histoire plus récente des carrières du Maupuy d’où sont parties vers des grandes villes françaises des tonnes de granit débitées en pavés ou bordures de trottoir… Au cœur de la forêt, les pierres à légendes de Chabrières sont nombreuses et souvent très énigmatiques.

Dans les vallées de la Gartempe et de la Creuse, le patrimoine rural est très bien conservé. Les paysages façonnés par l’activité agricole, les villages et hameaux, sont bien visibles. Murs en pierre sèche, fontaines , lavoirs, chemins et paysages… Ce petit patrimoine, rarement classé ou protégé est ici préservé.

Le patrimoine

Guéret

La ville est née d’un regroupement de population à la fin du VIIème siècle autour d’un monastère, probablement non loin de l’église actuelle. Très vite, elle s’agrandit et devient lieu de pouvoirs, ville un temps fortifiée. Autour de la place du marché, centre du Guéret historique, de beaux immeubles sont construits : ancienne mairie, présidial,… Les commerces le long de la rue de l’ancienne Mairie et de la Grande Rue font de Guéret un lieu vivant. L’hôtel de Préfecture et l’hôtel des Moneyroux, actuel siège du conseil départemental, sont parmi les plus beaux édifices de la cité guérétoise, faisant la jonction avec la place Bonnyaud, souvent présentée comme le centre moderne ou plus récent de Guéret.
Guéret est aussi la ville de l’écrivain Marcel Jouhandeau (1888 – 1979). Il y passa une partie de sa jeunesse avant de partir vivre à Paris. Dans son œuvre, il accorde une grande place à Guéret et son quartier natal situé en centre-ville et qu’il a rebaptisé « Chaminadour ».

Pour découvrir toute la richesse de la cité guérétoise, téléchargez Visit’Guéret, la visite embarquée et ludique de Guéret. Cette application est déclinée en plusieurs versions : tout public, anglais, audiodescription et FALC. Elle est complétée par 10 panneaux explicatifs qui permettent de bien se repérer, et, pour les enfants (dès 7 ans), du livret-jeux « Bienvenue à Guéret » disponible à l’Office de Tourisme.

La forêt de Chabrières

Entre les vallées de la Creuse et de la Gartempe, la forêt de Chabrières couvre une chaine de collines constituant Les Monts de la Marche. Son altitude varie de 450 m (lac de Courtille) à 683 m (Le Maupuy), 651 m (Puy de Gaudy) pour culminer à 689 m (Puy de Chiroux). De ce massif granitique où la forêt, sur plus de 2000 hectares, est reine, émergent d’énigmatiques pierres à légendes : Pierre de l’Ermite, Pierre de la Tribune, Pierre du Loup, Pierre Chabranle, Pierre au Trésor…
Un granit très courtisé… Il est exploité à grande échelle dans des carrières situées sur Le Maupuy et alentours. L’extraction débute à la fin du XIXème siècle avec une apogée dans les années 1930… A découvrir, le tour audio : https://izi.travel/fr/f6e5-les-carrieres-du-maupuy/fr
À ne pas manquer : l’arboretum, le sentier de découverte et les sentiers de la forêt domaniale équipés de QR codes pour approfondir vos connaissances.

La vallée de la Gartempe

La Gartempe prend sa source sur la commune de Peyrabout et traverse les Monts de Guéret. Elle marque fortement les paysages de son empreinte : ruisseaux affluents, méandres et petits ponts, notamment sur les communes de La Chapelle-Taillefert et de Saint-Victor-en-Marche. A ne pas manquer : village et cascades de La Rebeyrolle, lavoirs et fontaines tout au long de la vallée…

La vallée de la Creuse

Depuis les vallons paisibles entre Ajain et Saint-Laurent, la Creuse file jusqu’à Glénic, avant de s’engouffrer dans des gorges étroites et profondes. Cette portion de la vallée est classée site Natura 2000 pour son patrimoine biologique remarquable. A la fin du 19e siècle, les paysages chatoyants aux couleurs étonnantes, ont séduit les peintres impressionnistes. Vous serez, à votre tour, conquis par le charme de cette vallée, les villages perchés de Glénic et Anzême, leurs églises, les viaducs et ponts de granit qui enjambent, de loin en loin, la Creuse.

Vos plus belles

Instagram

photos