Portrait de Creuse
Portrait de Creuse

Dans la foulée de Lionel Chatain

Président d'Endurance 23

Grosse actualité pour le club sostranien Endurance 23 : à peine la Cazinight vient-elle de rassembler un peu plus de 400 participants le 16 octobre dernier que déjà se profile la réalisation de parcours permanents de trail. Sans compter la passation de pouvoir prévue par l’actuel président d’Endurance 23, Lionel Chatain d’ici la fin de l’année. Nous nous sommes entretenus avec lui pour évoquer le passé, le présent et l’avenir de la course à pied par le prisme du club.

Lionel Chatain Portrait TestLionel Chatain Portrait Test
Lionel

Initiateur de projets

Il cours pour
  • la nature
  • la Creuse

Comment Endurance 23 a vécu la période pandémique récente et son lot de restrictions ?

Un impact limité sur le nombre de licenciés

Bien évidemment, la crise sanitaire nous a obligés à annuler nos courses jusqu’en printemps 2021. Pour autant, le club a plutôt bien passé cette période. Si le trail continue son expansion, la course sur route fait toujours des émules et bon nombre de nos coureurs continuent de se préparer aux marathons. A ce jour, nos entraînements du mercredi soir réunissent toujours autant de monde qu’auparavant.

20 ans pour un club toujours jeune

Endurance 23 fêtera ses 20 ans l’an prochain ; c’est un club désormais bien identifié dans le paysage sportif creusois. Quelles évolutions notables as-tu relevées au cours de ces dernières années ?

L’apport essentiel, c’est l’établissement des entraînements coachés tous les mercredis soir. Cela a vraiment permis au club de grandir, d’avoir de nouveaux licenciés et de fidéliser les coureurs. Ce coaching ne se fait qu’avec des bénévoles : Thierry, Marcel et moi-même au départ, puis Didier et enfin François qui se sont joints à nous. Grâce à cela, nos athlètes réalisent de très beaux résultats et de nombreux podiums.

La section Raid est née en parallèle du club

Il n’y a pas de réelle fédération pour le multi sport, mais la course à pied fait souvent office d’épreuve-support aux compétitions de ce genre. Dans ce domaine également, Endurance 23 est présent sur de nombreux podiums et affiche son dynamisme.

La convivialité fait aussi partie de notre ADN : naturellement nous nous retrouvons pour partager des moments sympas -galette des rois en janvier, barbecue en juin- pour insuffler une belle ambiance et maintenir un bon contact entre les pratiquants, indépendamment de leurs performances et de leurs objectifs sportifs.

La 4e base Uni’vert Trail créée en France

Endurance 23 va créer des parcours permanents de trail dans le courant de l’automne. Peux-tu nous en dire plus ?

A la base, c’est une volonté des collectivités territoriales menée par l’Office de Tourisme sous la houlette de Lionel Védrine. Naturellement nous avons voulu soutenir ce projet, avec le soutien du Comité Départemental d’Athlétisme, de la ville de La Souterraine, et de la comcom du Pays Sostranien. Notre affiliation à la FFA a permis d’accéder au label Uni’ vert Trail.

Suite à l’ouverture de 3 premiers parcours sur Châtelus-le-Marcheix en 2019, ce sont 2 circuits au départ de La Souterraine qui vont prochainement voir le jour. L’un deux est une reprise du Sostrail -bien connu des locaux- qui court sur 10 km. L’autre une déclinaison du tracé de la Cazinight longue de 15 km avec une portion technique du côté de la Fôt.

Le tourisme a un rôle important à jouer, et si ces circuits peuvent y contribuer c’est tant mieux !

Et puis, notre réseau de chemins, de sentiers, nos sous-bois représentent une vraie richesse que nous devons faire vivre et préserver. Ce que nous essayons de faire aux côtés d’autres associations, dont la moindre n’est pas Moto Verte Marchoise qui, depuis 20 ans, milite et œuvre bénévolement à l’entretien et la réouverture de ces chemins.

Une course nocturne comme évènement-phare

On l’a constaté tout récemment, la Cazinight est un moment important du calendrier…

Le trail de nuit était, au départ, une approche que Thierry Maudeux et moi avions voulu tester en parallèle de la course nature la Cazinade. Pour cette dernière, nous avions essayé beaucoup de formules : course en solo ou en duo, course féminine, format court avec format long ; malgré tout, la Cazinade s’essoufflait… Nous avons lancé la première Cazinight en 2012, avec un circuit de 10 km et une centaine de coureurs seulement : retour totalement positif !! En 2013, nous avons sauté le pas et proposé la seule Cazinight avec un réel succès. Nous avons étoffé notre offre de distances, et avons franchi un cap en 2019, avec 430 participants. La dernière édition a enregistré un léger recul [395 coureurs alignés le 16 octobre 2021], ce qui peut s’expliquer par le contexte extraordinaire du covid. Mais on peut tout aussi bien se réjouir d’avoir stabilisé la participation en dépit justement de la pandémie. Quoiqu’il en soit, cela conforte l’importance de cette course au niveau local, la 2e plus grosse organisation creusoise derrière le Loup Blanc.

La 9e édition a eu lieu ce samedi 16 octobre. Que faut-il en retenir ?

Précisément : que la participation n’a pas flanché malgré les contraintes et obstacles réglementaires (pass sanitaire, restauration collective contrainte, limitation des ravitos, obligation de souscrire en ligne..) . Les 3 distances de 5, 10 et 17 kms proposées ont permis au plus grand nombre de prendre part à la course, y compris les coureurs novices ou occasionnels. La Cazinight, c’est l’occasion d’éprouver des sensations fortes quel que soit son niveau !

Les circuits ont été parfaitement balisés par du marquage fluorescent pour se repérer comme en plein jour. Et puis il y a eu l’animation :  Le départ a été donné au Cheix sous un magnifique feu d’artifice, et certains ont fait de sacrés efforts côté look !

Je tiens à remercier tous les bénévoles du club et d’ailleurs qui ont contribué à la réussite de cette organisation.

La Cazinight, ce n’est pas la seule organisation portée par Endurance 23. Qu’en est-il de l’autre course emblématique -l’Ekiden ? Aura-t-il lieu au printemps prochain ?

Oui l’Ekiden sera présent en Mai 2022. Nous aurions dû fêter la 20e édition, mais… ce sera bel et bien le 19e Ekiden !

Une nouvelle équipe va gérer l’organisation car je me retire de la présidence d’Endurance 23 tout en restant membre du club. Dans la nouvelle équipe, les membres du bureau de la première heure seront toujours présents.

Préparez au mieux

votre séjour

Faites le plein

À découvrir aussi

d'envies