KILUKRU
© OTPS
  • 100 % local
Bars et bistrots sostraniens

On a vu de nos yeux le KILUKRU !

Les bistrots de campagne, une espèce en voie de disparition ?
Qui eut cru voir quatre jeunes sauver celui de Bazelat.

Publié le 14 février 2022
img-0859.jpg
©Service Tourisme Pays Sostranien

Une histoire peu banale

img-0838-rotated-e1644919581211.jpg

Tout commence sur les routes de Compostelle.
Valentin, le pèlerin, décide de s’implanter sur ce chemin.
Ses pas le portent à la Chapelle Baloue où il monte Le Colibri de Compostelle, refuge donativo (à prix libre).

Aurélie le rejoint, bientôt suivie par Pauline et Sylvain.
Bordeaux, Bourgogne, Blois, Poitiers et région parisienne sont oubliés.

La sportive de haut niveau, les acteurs et le pèlerin trouvent à Bazelat les murs pour abriter leurs envies.
Ils découvrent le bourg sous la pluie, mais la chaleur de l’accueil les séduit.

Ici ils trouvent l’état d’esprit propre à développer leur bar associatif.

Soutenus par la municipalité, nos quatre amis attaquent les travaux.
Décrochée la vieille enseigne Chez Valou, les lettres KILUKRU s’affichent désormais sur la façade.

         Franchissez la porte. Quelque soit le sourire derrière le bar, il sera franc et amical.

Aurélie, Pauline, Valentin et Sylvain se relayent pour vous accueillir en toute simplicité.

Un zinc relooké, où il fait bon s’accoler, des tables qui semblent attendre les joueurs de carte de Cézanne, et même un coin salon pour les moments de farniente.

Le décor allie charme délicieusement désuet et modernité assumée.
L’armoire de grand-mère présente des produits locaux et bio.
Aux murs s’affichent des œuvres contemporaines d’un artiste local. Car ici tout créateur peut venir proposer ses œuvres.

Tout est conçu pour répondre aux besoins de la clientèle, mais aussi d’en créer de nouveaux.

Ainsi chaque jeudi soir est consacré aux échecs, initiation et jeu.
Dans un esprit de partage, différents ateliers sont proposés :
jeux d’enfants, de société, soirées musiques, projections-débats de documentaires, conférences …

Vous l’aurez compris, le lieu est ouvert aux projets, aux talents, aux échanges et à la mixité.

Plus qu’un bar de campagne c’est un lieu de vie, de rencontres et de partage. Perma Kulturel s’inscrit sur la carte de visite.

Et comme tout bon bistrot de chez nous qui se respecte, vous pouvez aussi y partager des repas. Une cuisine saine vous y attend, végétarienne ou traditionnelle.

La spécialité ? Le Kilukru, bien sûr ! Vous voulez en savoir plus ? Rendez-vous sans plus attendre à la rencontre de cet endroit si bien nommé. !