Eglise-de-bellegarde

Eglise de l'Assomption de la très Sainte Vierge

Site / monument, Eglise à Bellegarde-en-marche
  • Certains détails architecturaux semblent faire remonter l’édifice au XIIIe siècle (colonnettes, piédroits et chapiteaux). A l’origine, cette chapelle était placée sous le patronage de Notre-Dame. En 1810, elle devient église paroissiale et est dédiée à l’Assomption de la Vierge. Elle a été restaurée à plusieurs reprises : au XIXe siècle notamment. En 1861, une tour carrée à 2 étages est élevée à l’avant du clocher-mur. Celui-ci protège la plus ancienne cloche de la région (XIVe siècle)....
    Certains détails architecturaux semblent faire remonter l’édifice au XIIIe siècle (colonnettes, piédroits et chapiteaux). A l’origine, cette chapelle était placée sous le patronage de Notre-Dame. En 1810, elle devient église paroissiale et est dédiée à l’Assomption de la Vierge. Elle a été restaurée à plusieurs reprises : au XIXe siècle notamment. En 1861, une tour carrée à 2 étages est élevée à l’avant du clocher-mur. Celui-ci protège la plus ancienne cloche de la région (XIVe siècle). Au-dessus du porche, les armoiries de Felletin rappellent que l'abbé Roy-Pierrefitte, Curé-Doyen de Bellegarde en 1862, était originaire de cette ville. Le mur à l’arrière de l’église donnant sur un passage comporte une pierre gravée de la date de l’an 1 000.
    Deux statues et un tableau sont à découvrir :
    > Une immaculée Conception- bois peint et doré (fin XVIIIe-XIXe siècle)
    >St-Jean-Baptiste (XVIIIe)